Relinter

Éléments de mise en place du Monde Contemporain depuis la moitié du XXème siècle

 Vème République - L'ère gaullienne

Mise à jour réalisée le 17/05/05

Le retour du général de Gaulle et la nouvelle Constitution
Ébranlée par la question de la C.E.D (Communauté européenne de défense) les péripéties de la Guerre froide.etc.. mais surtout incapable de définir une politique cohérente à propos de la situation en Algérie, la Quatrième République va sombrer à l'occasion du coup de force militaire de l'armée française à Alger le 13 mai 1958 provoquant le retour du
Général De Gaulle "aux affaires".

Grand pourfendeur de la IVème République, le général de Gaulle a conçu une constitution apte à stabiliser le système politique. Sous les régimes antérieurs en effet, la réalité du pouvoir était attribuée par les groupes parlementaires, dans des coalitions changeantes. Le pouvoir y était instable, puisque les gouvernements étaient facilement mis en minorité au Parlement et contraints de démissionner, souvent à la moindre difficulté. Les élections elles-mêmes n'étaient pas réellement déterminantes, puisque, une fois élus, les parlementaires n'étaient tenus à aucune solidarité, aucune discipline, de sorte que, même lorsque le suffrage universel avait désigné une majorité claire, celle-ci se disloquait très vite, et les électeurs assistaient, impuissants, à toutes sortes de changements effectués en dehors d'eux.
Depuis 1958, et plus encore depuis qu'a été adopté, en 1962, le principe de l'élection présidentielle au suffrage universel, tout a changé : ce sont les Français eux-mêmes, désormais, qui choisissent qui va les gouverner. Ceux qu'ils vont ainsi désigner disposent du temps et des moyens d'agir. Puis, à la fin du mandat, ils seront de nouveau soumis à la sanction du suffrage universel, qui dispose toujours d'une solution alternative, s'il décide de ne pas reconduire les mêmes. Quels que soient le rythme et la date des changements possibles, ils sont toujours décidés par les Français eux-mêmes, sans intermédiaire. Ce sont eux et eux seuls qui se donnent un Président, comme ce sont eux et eux seuls qui guident le choix du Premier Ministre, en élisant une majorité parlementaire pour l'engendrer et le soutenir.

Promulguée le 4 octobre 1958 après ratification par 79 % des Français (référendum du 28 septembre 1958),
la Constitution de la Cinqième République, taillée sur mesure par Michel Debré, un gaulliste de la première heure, juriste et futur Premier Ministre, instaure un régime de séparation des pouvoirs avec un pouvoir exécutif fort.

Cette constitution toujours en vigueur aujourd'hui a permis la stabilité recherchée: ainsi, entre 1958 et 1969, trois gouvernements seulement vont se succéder.


Documents disponibles proposés
par Relinter

Pour téléphoner moins cher
Achetez vos minutes de communications téléphoniques sur Internet
et diminuez notablement votre facture