Relinter

Éléments de mise en place du Monde Contemporain depuis la moitié du XXème siècle

 La Décolonisation

Mise à jour: 15/05/05

La situation coloniale avant guerre
&
les causes de l'émancipation

NB: Pour ce qui concerne spécifiquement la colonisation française, nous vous invitons à entrer (si vous y êtes abonné) dans le site consacré à la Troisième République

Le démantèlement des Empires coloniaux

La Conférence de Bandoeng (Indonésie) qui se tiendra en avril 1955 consacrera à la fois l'indépendance de l'Asie, la prise de conscience commune des intêrets du Tiers- Monde et la nécéssaire solidarité pour s'affirmer face aux Grandes puissances et aux puissances coloniales européennes qui se partagent encore l'Afrique. La crise de Suez en 1956 et la "défaite" franco-anglaise face à Nasser va accélérer le processus de décomposition des empires coloniaux d'Afrique

Il avait été annoncé par nombre de politiciens et de pseudo-économistes que la décolonisation, notamment celle de l'Algérie, déclencherait une crise économique et sociale grave. Rien de semblable ne fut constaté et, tout au contraire, l'économie française fut comme libérée d'un écrasant fardeau de dépenses militaires et disposa d'une main-d'oeuvre accrue; aussi connut-elle un développement assez remarquable avec un taux annuel du PIB de l'ordre de 5,5% et un dynamisme certain au niveau de ses échanges exterieurs, le commerce avec des pays industrialisés remplaçant les échanges immuables du troc colonial, la CEE l'emportant sur la zone franc.

Malgré la décolonisation des années 1958 à 1962, toutes les responsabilités coloniales de la France n'ont pas disparu avec l'indépendance de l'Algérie. Le mouvement de décolonisation s'est donc poursuivi progressivement par l'indépendance de l'archipel des Comores (6 juillet 1975), par celle des territoires français des Afars et des Issas, devenus la république de Djibouti, le 26 juin 1977, enfin par la transformation du condominium anglo-français des Nouvelles-Hébrides en État du Vanuatu le 30 juillet 1980. À la fin du XXème siècle, il ne reste plus de l'ancien empire colonial français que quelques « confettis » correspondant aux départements et territoires d'Outre-Mer ( DOM-TOM ) situés en Amérique, en Océanie et dans le Pacifique, peuplés de près de 2 millions d'habitants et où les revendications indépendantistes vont resurgir périodiquement. La Nouvelle-Calédonie ( 19100km2 - 150.000 habitants en 1983) est le seul des territoires d'outre-mer à attendre une décolonisation totale que la métropole après quelques atermoiements est prête à lui accorder.
L'essentiel de la décolonisation ayant été achevé dans les années 60, la France va désormais développer avec ses anciennes colonies, de nouveaux rapports fondés sur une coopération aux formes multiples, mais dont n'est cependant pas toujours absente la tentation néo-colonialiste : coopération militaire ( la France « gendarme de l'Afrique », au Tchad, au Zaïre, en Centrafrique… en Côte d'Ivoire en 2003 ) ; coopération monétaire et financière ( franc CFA ) ; coopération économique et culturelle ( sommets africains et sommets de la francophonie ).


Pour téléphoner moins cher
Achetez vos minutes de communications téléphoniques sur Internet
et diminuez notablement votre facture