Relinter

Éléments de mise en place du Monde Contemporain depuis la moitié du XXème siècle


l'INDE

Page mise en ligne le: 17 04 05 / Mise à jour effectuée le: 15/05/05


Avec un milliard d'habitants, l'Inde est le deuxième pays du monde par sa population et, selon certaines projections démographiques, pourrait ravir à la Chine le premier rang vers 2020.
Cet Etat fédéré à l'échelle d'un continent offre des contrastes saisissants. L'Union indienne est une puissance nucléaire et spatiale, qui forme des mathématiciens et des informaticiens de renommée mondiale, tandis que plus de la moitié de sa population est analphabète et qu'un tiers vit en deçà du seuil de pauvreté absolue. Civilisation plurimillénaire, c'est une démocratie bien vivante qui respecte les libertés civiles et pratique l'alternance politique.
Jusqu'à présent, l'Inde est restée à l'écart du mouvement de mondialisation financière, ainsi que du développement économique tiré par les exportations qu'a connu le reste de l'Asie. Cette introversion lui a permis d'être épargnée par la crise asiatique de 1997-98, mais risque de lui rendre difficile de faire face au défi d'une croissance démographique rapide.
Le mouvement de libéralisation économique engagé en 1991, qui a produit des premiers résultats satisfaisants, n'a pas été remis en cause par les alternances politiques ultérieures, mais se poursuit lentement. Ce rythme prudent de réformes paraît adapté à une démocratie sensible aux préoccupations sociales et soucieuse de ne pas reproduire certains errements de ses voisins asiatiques.

Quelques repères historiques:

1947: Indépendance; le pays est divisé, menant ainsi à la création du Pakistan.
1947-1949: Première guerre indo-pakistanaise; grande vague de violence et flot de réfugiés.
1948-1964: Nehru premier ministre; son parti, le Parti du Congrès, dominera la scène politique pendant 50 ans.
1948: Assassinat du Mahatma Gandhi par un extrémiste hindou.
1950: Adoption de la Constitution et abolition légale du système des castes.
1955: Conférence de Bandoeng, où Nehru prend la tête du mouvement des non-alignés.
1956: Rattachement du Cachemire à l'Inde (sans référendum et malgré les accords de l'ONU).
1962: Guerre frontalière avec la Chine.
1965: Nouvelle guerre contre le Pakistan au sujet du Cachemire.
1966-1977: Indira Gandhi (fille de Nehru) première ministre.
1971: Nouveau conflit avec le Pakistan (soutenu par les États-Unis); traité d'alliance avec l'URSS.
1974: L'Inde devient une puissance nucléaire.
1980: Indira Gandhi reprend le pouvoir.
1984: Assassinat de la première ministre Indira Gandhi par ses gardes du corps sikhs (après qu'elle eut ordonné l'attaque du temple d'Or d'Amritsar, le lieu le plus sacré des sikhs); son fils Rajiv Gandhi lui succède.
1989-1990: Affrontements entre les sikhs et l'armée.
1991: Assassinat du premier ministre Rajiv Gandhi par des extrémistes tamouls.
1992: Destruction de la mosquée Babri Masjid d'Ayodhya par des extrémistes hindous: les altercations font 1200 morts.
1993: Flambée de violence religieuse: le BJP accroît sa popularité.
1998: Le BJP est porté au pouvoir; Atal Bihari Vajpayee est le premier ministre; essais nucléaires de l'Inde, puis de son voisin ennemi, le Pakistan.
1999: Tensions avec le Pakistan.
2000: Condamnation à la prison pour l'ancien premier ministre Narasimha Rao, reconnu coupable de corruption.
2001: Nouveau scandale de corruption auquel sont mêlés des membres du gouvernement à propos de ventes d'armes.
2002: Regain de tension au Cachemire indien; violence interreligieuses dans l'État du Gujarat.