Relinter

Éléments de mise en place du Monde Contemporain depuis la moitié du XXème siècle


Le Japon

Attention, dans la version dite " au document" les liens contenus dans le corps du texte ne sont pas opérants


Après s'être ouvert sur l'extérieur à partir de l'ère Meiji (1868-1912), le Japon entre dans le concert des grandes puissances et cherche par une politique expansioniste à limiter sa dépendance en ressources naturelles dont la Chine fera les frais.
S'étant renforcé en Chine et dans le Pacifique, le Japon doit faire face à la crise de 1929 qui lui ferme de nombreux marchés commerciaux et favorisera l'accession au pouvoir des militaires et les thèses impérialistes qui le conduiront à sa perte avec son effondrement, suite aux bombardements atomiques américains sur Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945).
Après s'être imposé par la force jusqu'à sa défaite militaire, le Japon en l'espace d'une quarantaine d'années réussira ensuite ce tour de force de devenir la deuxième puissance économique de la planète

De même que l'Allemagne dans son malheur profitera par sa situation géopolitique du contexte de Guerre froide, la guerre de Corée (1950-1953) va s'avérer une chance historique pour le Japon dont la position stratégique, à proximité de la Chine ( déjà devenue communiste en 1949 ) va faire de l’archipel un véritable “porte-avions” pour les USA >->§).
C'est dans ce contexte de "guerre froide" et dans la logique du
containment, que les Américains décident en effet de faire du Japon un bastion du "monde libre" face à l’URSS.
Pour
contenir le communisme qui progresse en Asie (Chine, Corée, Vietnam), les USA vont très vite lui apporter une aide économique conséquente pour la reconstruction, tout en regrettant d'avoir introduit l'article 9 dans la Constitution.
En 1952, alors que le pays retrouve son indépendance ( le 28 avril 1952 après la signature du traité de San Francisco du 8 septembre 1951, en l'absence de l'URSS et de la Chine), le Japon, désormais lié aux USA pour sa défense extérieure est encouragé à constituer une police nationale de réserve, des “ forces d’autodéfense”, un embryon d’armée qui ne dit pas son nom.
La position géostratégique du Japon en bordure du continent  et de l’océan en fait une
base avancée vers le Pacifique et l’Asie pour les Américains.
Au plan politique, les conservateurs sortent victorieux des élections du 10 avril 1946 de nombreuses personnalités de l'avant-guerre sont réélues, tandis que les forces de gauche obtiennent un score assez faible (18 % pour les socialistes, moins de 4 % pour les communistes du PCJ). A l'exception d'un gouvernement de coalition socialistes-conservateurs présidé par un socialiste (mai 1947-octobre 1948), les conservateurs, s'appuyant sur les notables locaux et le clientélisme, une base sociale interclasse, de très importants subsides patronaux, accèdent au pouvoir pour près d'un demi-siècle. Les syndicats, divisés, et les communistes subissent une brutale répression qui les affaiblit durablement, alors qu'ils jouent un rôle actif durant les années d'après-guerre dans un contexte social difficile (13 millions de chômeurs en 1946), et sont écartés du pouvoir décisionnel.