ELLIT : Base de données en Littérature française du douzième siècle au vingtième siècle
DOSSIER

A propos de

Rousseau: idées sociales et politiques
L'idée essentielle, centrale sur laquelle repose tout le système de Rousseau est que l'homme bon, libre, heureux dans l'état de nature (le "bon sauvage") est devenu méchant, esclave et malheureux par la faute de la société, ce dont Voltaire
Rousseau va donc attaquer la Société responsable de tant de maux.

  • +le malheur de l'homme
    • -Discours sur les sciences et les arts: condamnation indistincte des sciences et des arts qui ont fait en définitive la ruine de grandes civilisations et pour cela, il avance des explications historiques contestables: Perses battus par Alexandre, Athènes écrasée par Sparte, l'Empire romain détruit par les Germains, en voulant démontrer en bonne logique et raison que les lettres et les arts poursuivent des recherches inutiles, créent l'oisiveté, développent le luxe et la dépravation
    • -Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité (1755): opposition entre l'homme primitif, heureux, et l'homme social qui par la propriété, la loi, se distingue en deux catégories (l'oppresseur c.a.d le riche, et l'opprimé) et qui conduit au despotisme.
      Cette oeuvre va marquer un tournant dans l'histoire de la problématique du "bon sauvage". À la différence de
      Diderot, qui dans le Supplément au voyage de Bougainville, (>->§) imagine les Tahitiens comme vivant dans une sorte d'état idyllique, antérieur à l'intauration de la société, Rousseau insiste au contraire sur la dimension sociale des collectivités au sein desquelles vivent les sauvages. Celles-ci contiennent déjà une division du travail social, génératrice d'un processus d'inégalité qui ira grandissant, au fur et à mesure qu'elles se "développeront" et "progresseront". Pour Rousseau, elle se formule en ces termes : comment l’état de servitude actuel de l’humanité s’explique-t-il ? L’égalité originelle des hommes est un point dont tous conviennent, y compris les chrétiens. C’est l’origine de l’inégalité qui fait problème. Pour les chrétiens, l’inégalité résulte du péché originel. Rousseau n’incrimine ni Dieu ni la nature humaine, mais la société. Il construit donc, par hypothèse, une histoire de l’humanité avant l’inégalité, c’est-à-dire essentiellement avant la propriété.
      L’histoire se découpe schématiquement en trois étapes. Dans l’état de nature, l’homme n’est encore qu’un animal sauvage et solitaire, une brute stupide dépourvue de langage, en deçà du bien et du mal. L’état sauvage (ou second état de nature) est l’âge idyllique, où les hommes chasseurs ou bergers assurent seuls leur propre subsistance. C’est à cette époque radieuse et fugitive que sont consacrés les plus longs développements du second Discours. Enfin l’état social, inégalitaire et oppressif, apparaît avec l’agriculture qui requiert nécessairement propriété privée, police, état, argent, etc. L’aventure humaine est donc tragique : la socialisation fait le malheur de l’homme et en même temps sa grandeur puisqu’il devient conscient. Rousseau ne propose pas de revenir en arrière pour " marcher à quatre pattes " comme l’en accuse
      Voltaire, car il sait l’histoire irréversible. Il n’y songe même pas pour lui-même : " Je sens trop en mon particulier combien peu je puis me passer de vivre avec des hommes aussi corrompus que moi. " L’issue que Rousseau propose est la " dénaturation " complète de l’homme au sein d’une société rénovée : le Contrat social (1762) en définira les principes. Ainsi, en renonçant à considérer les peuples sauvages comme vivant dans l'"état de nature", dont il ne subsiste pour lui aucun exemple, Rousseau rompt avec le Mythe du Bon Sauvage et devient comme le montrera plus tard Claude Lévi-Strauss dans Tristes tropiques (1955), le fondateur de l'ethnologie ; car il ne s"est jamais aventurer à "mêler l'état de nature et l'état de société"
    • -La Lettre à d'Alembert sur les spectacles: Rousseau développe l'inutilité et la nuisance du théâtre qui, pour plaire, se plie aux moeurs de la société au lieu de chercher à la corriger
  • +le Bonheur de l'homme
    Pour accéder à la suite de cet Article, vous devez être abonné

DEMO
Dans la présente version démo, tous les articles ne sont pas entièrement accessibles

12/04/07
Si votre moteur de recherche vous a conduit à cette page sans être passé par le Portail, cliquez ici
FAQ

 

 RUBRIQUES à BAC:
http://www.rabac.com
rubriques sous copyright ©. Tous droits réservés
NICE
tel 04 93 88 07 78
Skype