auteurs du XXème siècle
Maeterlinck Maurice
(Gand, 1862 - Nice, 1949)
  • Écrivain belge d'expression française: poèmes symbolistes (les Serres chaudes, 1889; Douze Chansons , 1896), on lui doit surtout d'avoir illustré le Drame symboliste
    Au réalisme illusionniste et illusoire sur la scène du théâtre naturaliste, le Symbolisme, vers 1890, substitue la transfiguration poétique, situant la vérité de l'univers théâtral dans un ailleurs de rêve.
    Mallarmé prônait un retour aux mythes et souhaitait que tout rationalisme soit banni de la scène. Malheureusement, il ne terminera jamais Hérodiade , drame lyrique conçu dès 1866.
    Pelléas et Mélisande, de Maeterlink, en 1892, sera le chef-d'œuvre du Symbolisme. Maeterlinck conservera abusivement le terme de "drame" pour désigner cette pièce pathétique, qui n'intègre jamais d'éléments comiques. Dans cette œuvre lyrique pour laquelle Debussy composa la musique, l'atmosphère est perpétuellement étrange. L' intrigue en est simple. Le prince Golaud, qui découvre, lors d'une chasse, Mélisande perdue dans la forêt, épouse cette toute jeune fille venue d'on ne sait où. Dès qu'elle rencontre Pelléas, le frère cadet de Golaud, les deux jeunes gens se prennent l'un pour l'autre d'une passion ardente, mais chaste. Golaud, farouchement épris de sa femme, tue son frère dans un accès de jalousie, et Mélisande se laisse mourir de chagrin. Tout se passe ici comme dans un rêve. Les événements ne semblent pas obéir aux lois qui régissent le monde réel. Golaud se blesse, en tombant brutalement de cheval, au moment même où Mélisande, en compagnie de Pelléas, perd l'anneau que son époux lui a donné. Ce geste qu'il ignore, le terrasse, comme s'il était doté d'un pouvoir occulte. Les personnages eux-mêmes semblent droit sortis d'un songe. Voici comment Arkël, le vieux roi, voit Mélisande:" Je t'observais, tu étais là, insouciante peut-être, mais avec l'air étrange et égaré de quelqu'un qui attendrait toujours un grand malheur au soleil, dans un beau jardin..." (IV, 1).
    L'onirisme baigne encore davantage
    L'Oiseau bleu, féérie de 1909.

    Outre le théâtre, Maeterlink rédigera des essais (la Vie des abeilles , 1901; la Vie des fourmis , 1930). Il sera Prix Nobel de Littérature en 1911

    Pélléas et Mélisandre ( 1892) : dans cette pièce où les personnages semblent se mouvoir comme en un songe, Maeterlinck met en scène l'histoire d'un amour passionnel interdit. Le prince Golaud a rencontré au bord d'une fontaine une mystérieuse jeune fille, Mélisandre. Il l'épouse. Mais la jeune femme rencontre Pélléas, le jeune demi-frère de Golaud...

  • DEMO
    Dans la présente version démo, tous les articles ne sont pas entièrement accessibles
    certains d'entre-eux sont écourtés ou tronqués, d'autres cryptés ou vidés de leur contenu.
    Pour la version complète, cliquez ici

    Si vous êtes arrivé sur cette page sans être passé par le Portail, cliquez ici

    Rubriques à Bac

    Mot exact
    résultats par page

    indexation limitée à l'accessible de la version démo



     RUBRIQUES à BAC:
    http://www.rabac.com

    rubriques sous copyright © Tous droits réservés

    NICE tel 04 93 88 07 78


    un site de profs pour les profs