ELLIT

 Rubriques à Bac
LITTERATURE FRANCAISE
XIIème >< XXème siècle

Extrait
Saint Simon (1760-1825) : extrait de l'Organisateur (1819)

Si vous arrivez pour la première fois sur ELLIT , nous ne saurions trop vous conseiller de cliquer ici)

A propos du Saint-simonisme


Nous supposons que la France perde subitement ses cinquante premiers physiciens, ses cinquante premiers chimistes, ses cinquante premiers physiologistes ... ses cinquante premiers mécaniciens, ... ses cinquante premiers tanneurs, ses cinquante premiers teinturiers, ses cinquante premiers mineurs, etc.

Comme ces hommes sont les Français les plus essentiellement producteurs, ceux qui donnent les produits les plus importants, ceux qui dirigent les travaux les plus utiles à la nation et qui la rendent productive dans les sciences, dans les beaux-arts et dans les arts et métiers, ils sont réellement la fleur de la société française; ils sont de tous les Français les plus utiles à leur pays, ceux qui lui procurent le plus de gloire, qui hâtent le plus sa civilisation ainsi que sa prospérité: la nation deviendrait un corps sans âme à l'instant où elle les perdrait...

Passons à une autre supposition. Admettons que la France conserve tous les hommes de génie qu'elle possède dans les sciences, dans les beaux-arts et dans les arts et métiers, mais qu'elle ait le malheur de perdre le même jour Monsieur, frère du roi, Mgr le duc d'Angoulème, Mme la duchesse de Bourbon, etc...
Qu'elle perde en même temps tous les grands officiers de la Couronne, tous les ministres d'Etat avec ou sans département, tous les conseillers d'Etat, tous les maîtres des requêtes, tous ses maréchaux, etc. et en sus de cela, les dix mille propriétaires parmi les plus riches parmi ceux qui vivent noblement .

Cet accident affligerait certainement les Français, parce qu'ils sont bons, parce qu'ils ne sauraient voir avec indifférence la disparition subite d'un aussi grand nombre de leurs compatriotes. Mais cette perte des trente mille individus réputés les plus importants de l'Etat ne leur causerait de chagrin que sous un rapport purement sentimental, car il n'en résulterait aucun mal politique pour l'Etat...

Ces suppositions font voir que la société actuelle est véritablement le monde renversé;

Puisque la nation a admis pour principe fondamental que les pauvres devaient être généreux à l'égard des riches, et qu'en conséquence les moins aisés se privent journellement d'une partie de leur nécessaire pour augmenter le superflu des gros propriétaires;

...Puisque l'ignorance, la superstition, la paresse et le goût des plaisirs dispendieux forment l'apanage des chefs suprêmes de la société, et que les gens capables, économes et laborieux ne sont employés qu'en subalterne et comme des instruments;

Puisque, en un mot, dans tous les genres d'occupation, ce sont des hommes incapables qui se trouvent chargés du soin de diriger les gens capables; que ce sont, sous le rapport de la moralité, les hommes les plus immoraux qui sont appelés à former les citoyens et que, sous le rapport de la justice distributive, ce sont les grands coupables qui sont préposés pour punir les fautes des petits délinquants.

Quoique cet extrait soit fort court, nous croyons avoir suffisamment prouvé que le corps politique était malade; que sa maladie était grave et dangereuse; qu'elle était la plus fâcheuse qu'il pût éprouver, puisque son ensemble et toutes ses parties s'en trouvaient affectés en même temps.




Saint-Simon, extrait de l'Organisateur (1819)

 RUBRIQUES à BAC:
http://www.rabac.com
rubriques sous copyright © Fourestier Gérard. Tous droits réservés

NICE tel 04 93 88 07 78