ELLIT

 Rubriques à Bac
LITTERATURE FRANCAISE
XIIème >< XXème siècle

Extrait
SIMON Claude (né en 1913)

Les Géorgiques, Éditions de Minuit, 1981.

Si vous arrivez pour la première fois sur ELLIT , nous ne saurions trop vous conseiller de cliquer ici)



Lors de la débâcle de l'armée française en 1940, un peloton de cavalerie est surpris par l'aviation allemande.

N.B. La graphie en italique signale dans l'oeuvre l'évocation d'un
événement vécu personnellement par le narrateur
.

Les avions surgissent à l'improviste de derrière une colline, ou plutôt se matérialisent tout à coup, sans bruit annonciateur, dejà sur eux, volant généralement par trois et assez bas, leur ligne de vol comme indolente, ondulant avec mollesse, de sorte qu'ils s élèvent ou s'abaissent légèrement l'un par rapport à l'autre, comme de longs poissons glissant sans mouvement apparent entre deux eaux. Au cours d'un des incessants replis, le peloton se trouve rassemblé, dejà à cheval, dans un verger, la première escouade commençant àse mettre en marche, quand plusieurs apparaissent, se dirigeant sur eux.
L'ordre est aussitôt donné de se regrouper sous les pommiers et de rester absolument immobile. A travers les déchirures des feuillages, ils regardent les avions en formation triangulaire et à moyenne altitude, comme des croix grises dans le ciel blanc du matin, et qui continuent à voler tout droit. Toutes les têtes sont levées et ils retiennent leur respiration, sursautant nerveusement au hennissement ou au brusque écart d'un cheval réprimé par son cavalier avec un juron étouffé. Les avions semblent se déplacer comme au ralenti. Le soleil joue dans les feuillages vert tendre et les teinte de citron par transparence. Deux oiseaux viennent s'abattre en piaillant sur l'un des arbres. Ils se poursuivent en se disputant, invisibles, et on peut deviner leurs mouvements à de brusques froissements de feuilles, de rapides bruits d'ailes. Ils se déplacent par à-coups, sautant et se culbutant de manière imprévisible d'une branche à l'autre elles extrémités des rameaux sont agitées de frémissements. Les avions passent dans un bruit assourdissant et poursuivent leur vol.

DEMO

Pour la version complète, cliquez ici

4/12/01
Si vous êtes arrivé sur cette page sans être passé préalablement par le Portail, cliquez ici
FAQ

 RUBRIQUES à BAC:
http://www.rabac.com
rubriques sous copyright © Fourestier Gérard. Tous droits réservés

NICE tel 04 93 88 07 78